Professionnels Certifiés : Garantie De Conformité

Professionnels Certifiés : Garantie De Conformité

Vincent-Pasutto

Nous avons eu le privilège de nous entretenir avec Vincent Pasutto, Président de l’AITF (Association des ingénieur.e.s et ingénieur.e.s en chef territoriaux de France) section Île-de-France, pour discuter de l’importance du partenariat avec l’OPQTECC pour les ingénieurs territoriaux.

Comment est-ce que l’AITF estime que ses membres, en tant qu’ingénieurs territoriaux, bénéficient concrètement de leur association à l’OPQTECC ?

Tous nos partenariats sont communiqués auprès des différents membres. Au sein du bureau national, il y a une ou un référent qui va être le partenaire direct, en l’occurrence moi pour l’OPQTECC aujourd’hui. Cela permet de faire redescendre l’information auprès des membres et de les alimenter en termes de connaissances, notamment en ce qui concerne la certification, ce qui est bénéfique pour leur pratique en tant qu’ingénieurs territoriaux. Le but du réseau est le partage des connaissances, l’information et l’entraide. Cela leur permet de rester informés et de partager ces connaissances avec d’autres membres. De plus, le partenariat avec l’OPQTECC leur offre l’opportunité de remonter leurs questionnements et observations concernant les maîtres d’œuvre et les dossiers qu’ils traitent.

Quels avantages concrets et bénéfices en retirent l’AITF en étant affiliés à l’OPQTECC ?

Le partenariat avec l’OPQTECC nous offre une connaissance approfondie dans le domaine de la certification. Par exemple, nous sommes informés des dernières évolutions des normes et des exigences de certification, ce qui nous permet d’adapter nos pratiques et d’assurer la conformité de nos projets. De plus, en partageant ces connaissances avec nos membres, nous renforçons leur expertise et leur permettons de développer des compétences spécifiques liées à la certification. Cela améliore la qualité des services que nous proposons en tant qu’ingénieurs territoriaux et renforce notre crédibilité auprès des parties prenantes.

En quoi est-il intéressant pour les membres de l’AITF de travailler avec des qualifiés/certifiés OPQTECC ?

Travailler avec des qualifiés/certifiés OPQTECC est intéressant pour nos membres car cela leur permet de trouver des professionnels reconnus dans leur domaine, engagés dans une démarche de qualité et de reconnaissance. Cela évite aux ingénieurs territoriaux d’évaluer eux-mêmes les compétences des prestataires et leur permet de se concentrer sur l’analyse des offres et l’évaluation de leur pertinence. Travailler avec des professionnels certifiés est un gain de temps et une garantie de conformité, facilitant les processus de sélection.

L’AITF vous a récemment nommé pour les représenter au sein de l’OPQTECC. Quelles ont été vos motivations personnelles pour nous rejoindre ?

J’ai été sollicité par le président national de l’AITF pour représenter l’association auprès de l’OPQTECC. Ma motivation personnelle pour rejoindre l’OPQTECC en tant que représentant de l’AITF découle de mon engagement au sein de l’association. En tant que président de la section Île-de-France et membre du bureau national de l’AITF, représenter l’association auprès des organismes nationaux, dont l’OPQTECC, est une extension naturelle de mon rôle. Ma proximité géographique avec les événements de l’OPQTECC facilite ma participation et mon engagement. En tant que directeur des bâtiments dans une communauté d’agglomération, mon intérêt pour votre activité est aligné avec mon domaine professionnel. Je souhaite renforcer les liens entre l’AITF et l’OPQTECC, en veillant à ce que les intérêts des ingénieurs territoriaux et des ingénieurs en chefs territoriaux soient représentés et pris en compte.

Quels sont les projets que l’AITF souhaiterait développer au sein de l’OPQTECC ?

Pour les projets que l’AITF souhaite développer au sein de l’OPQTECC, je vais me concerter avec mon président national afin d’obtenir une feuille de route claire. J’aimerais comprendre les attentes de l’OPQTECC pour notre partenariat et les domaines dans lesquels nous pourrions collaborer davantage. Par exemple, nous pourrions envisager des projets de formation conjoints, où les experts de l’OPQTECC partageraient leurs connaissances et expériences en matière de certification avec nos membres. Nous pourrions également travailler ensemble sur des guides pratiques ou des bonnes pratiques pour améliorer les processus de certification dans les projets territoriaux. En collaborant de manière étroite, nous pourrions identifier les besoins spécifiques des ingénieurs territoriaux en matière de certification et proposer des solutions adaptées.

A titre personnel, avez-vous déjà eu l’occasion de travailler avec des entreprises qualifiées OPQTECC ? Qu’est-ce que cette qualification vous a apporté concrètement dans les projets que vous menez ?

Oui, j’ai eu l’occasion de travailler avec des entreprises qualifiées OPQTECC dans le cadre de mes activités professionnelles au sein de ma collectivité. Pour moi, c’est un élément essentiel dans l’analyse des offres que je reçois. Les qualifications délivrées par l’OPQTECC ainsi que d’autres organismes font partie des critères de base que je demande lors de mes consultations. Cela me permet de gagner du temps et de me concentrer davantage sur l’aspect technique de l’offre. Lorsqu’une entreprise est qualifiée, cela garantit qu’elle a déjà été évaluée et répond à certaines normes de qualité. Cela me permet de me focaliser sur l’offre technique et de savoir que certains aspects ont déjà été vérifiés. C’est donc un gain de temps et une garantie en tant que donneur d’ordre pour les décideurs territoriaux comme moi.

Quels sont les freins que rencontrent les ingénieurs territoriaux pour avoir recours à des programmistes ou des économistes indépendants, dans la gestion des projets qui leur sont confiés ?

Les freins rencontrés par les ingénieurs territoriaux peuvent varier selon les collectivités et leurs moyens financiers. Certains élus peuvent être réticents à faire appel à des prestataires externes, préférant que les ingénieurs territoriaux et et les ingénieurs en chefs territoriaux assument toutes les tâches. Toutefois, il est important d’expliquer aux élus que faire appel à des experts indépendants peut être bénéfique pour mener à bien les projets. Le réseau de l’AITF offre aux ingénieurs la possibilité de trouver des réponses et des conseils auprès d’autres membres pour surmonter ces freins.

Dans la même catégorie...

Rémunération de la Maîtrise d’œuvre
22 février 2024
Rémunération de la Maîtrise d’œuvre
Lors de marchés de travaux privés, il est parfois envisagé qu'une entreprise de travaux rétrocède une partie de sa rémunération au maître d’œuvre. Cependant, cette pratique soulève des questions quant...
Clause d’Actionnariat et Gestion des Conflits d’Intérêts dans les Marchés Publics
15 février 2024
Clause d’actionnariat / conflits d’intérêts
La question de la participation d'une entreprise de travaux en tant qu'actionnaire principal dans les marchés publics suscite des interrogations sur l'équité des processus décisionnels. Cet article explore les implications...
10 janvier 2024
La transition écologique signifie t’elle l’arrêt de la croissance économique ?
Qu’appelle -t- on la transition écologique ? De manière générale, il s’agit du processus par lequel les sociétés humaines s'adaptent aux changements environnementaux et, en même temps, réduisent leurs impacts sur...