Nomenclature OPQTECC : les qualifications AMO vont évoluer en 2022

Nomenclature OPQTECC : les qualifications AMO vont évoluer en 2022

La nomenclature OPQTECC va bientôt évoluer afin que les qualifications et certifications AMO (Assistance maîtrise d’ouvrage) soient davantage en phase avec les besoins du terrain. Ces changements, validés par le conseil d’administration, prendront effet à partir du 1er janvier 2022.

« Cette profonde révision est motivée par le fait que nous constations un décalage entre nos qualifications et la réalité des métiers, explique Matthieu Lamy, président de l’OPQTECC. Désormais, elles sont totalement cohérentes avec la loi MOP, le guide « 52 missions d’AMO pour vos projets » 2020 produit par l’UNTEC et le CINOV SYPAA mais aussi avec les formations dispensées par les organismes habilités. L’obtention de vos certificats professionnels se fera plus naturellement, pour une meilleure reconnaissance ».

Plus « décomposée », couvrant toute la chaîne d’intervention des économistes de la construction et des programmistes en AMO, la nomenclature introduit de nouvelles qualifications sans en supprimer.

D’ailleurs, rassurez-vous, toutes vos qualifications et certifications actuelles seront automatiquement maintenues, même si leur intitulé pourra être modifié.

Dans les mois à venir, nous vous détaillerons l’ensemble de ces modifications.

Dans la même catégorie...

13 septembre 2021
Pôle Habitat FFB : main dans la main avec les MOA
Représentant différents métiers de la maîtrise d’ouvrage, le Pôle Habitat FFB vient de rejoindre le collège C de notre conseil d’administration. Un partenariat qui va assurément profiter à tous, MOA...
6 septembre 2021
L’OPQTECC sait s’entourer
La légitimité et la force de l’OPQTECC passe notamment par sa capacité à être reconnue par les donneurs d’ordre. Pour les économistes de la construction et les programmistes, il est...
6 septembre 2021
Coût Global : une qualification pour vous servir
Economie budgétaire, respect de l’environnement… le Coût Global s’impose et va même devenir incontournable. Plus que jamais, les économistes de la construction et les programmistes ont un rôle à jouer....