Étape essentielle dans la réhabilitation des bâtiments, l’activité de curage n’est pas sans risque !

Étape essentielle dans la réhabilitation des bâtiments, l’activité de curage n’est pas sans risque !

Les professionnels chargés de curer les bâtiments sont confrontés à des poussières et des fumées nocives pour la santé. Des pistes existent pour améliorer leurs conditions de travail et diminuer les expositions, comme l’explique Pierre TEULÉ de la société NEOM filiale de Vinci Construction France.

Lors de la démolition d’un bâtiment, avec quels produits les compagnons sont-ils en contact ?

Pierre Teulé, NEOM, filiale Vinci Construction France

Pierre Teulé : Notre travail consiste à retirer les éléments non constructifs d’un édifice, y compris de trier les déchets à la source tels que cloisons plâtre, revêtement de sol, menuiseries, etc. avant évacuation. Nous sommes donc directement en contact avec des poussières inhalables et dangereuses pour la santé tel que la silice cristalline, la poussière de bois, le plomb, les fumées d’oxydécoupage et les fibres minérales.

Quelles précautions prenez-vous pour limiter les risques ?

Pierre Teulé : Lors de la démolition de bâtiment, on essaie de créer le moins de poussière possible car les fines particules peuvent atteindre les alvéoles pulmonaires. Nous avons investi dans des outils qui permettent de supprimer ou réduire l’exposition à ces poussières comme les pelles bi-énergie, les électrobobs, les Brokks et les recycleurs d’air. Pour limiter les risques, nos compagnons se relaient. Par exemple, lorsque l’on dépose de la cloison légère, une première équipe enlève le BA 13 et une seconde équipée en combinaisons jetables et ventilation assistée rassemble les matériaux fibreux pour les mettre directement dans des sacs, afin de réduire au maximum le risque de pollution des plateaux.

Quel est le rôle de l’économiste de la construction lors de ces phases ?

Pierre Teulé : Les économistes du bâtiment ont un rôle essentiel à jouer, que ce soit vis-à-vis de la maîtrise d’ouvrage ou de la maîtrise d’œuvre. S’ils n’ont pas le pouvoir d’obliger les compagnons à porter des masques et des équipements adaptés, leurs préconisations peuvent être moteur pour que chacun prenne conscience des dangers. Ils peuvent ainsi rappeler les textes en vigueur et les obligations des chefs d’entreprises vis-à-vis de leurs salariés et demander de bien prendre toutes les dispositions pour protéger ces derniers contre les poussières, etc. Aujourd’hui, on constate une évolution des mentalités, mais elle pourrait être plus rapide grâce aux recommandations de vigilances des économistes de la construction.

Que pensez-vous du guide de bonnes pratiques du SEDDRE ?

Pierre Teulé : Si toutes les entreprises de déconstruction appliquaient les préceptes de ce guide, ce serait déjà une bonne chose. Cela permettrait d’éviter d’exposer les travailleurs à des risques qui peuvent être minimisés !

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les qualifications professionnelles OPQTECC pour les missions liées au désamiantage et à la démolition de bâtiment.

Diagnostics déchets
Établissement du diagnostic déchets des bâtiments avant démolition totale ou partielle.

Maîtrise d’œuvre de démolition
● Missions de maîtrise d’œuvre : Maîtrise d’œuvre de Démolition
● Établissement du DCE et conduite des travaux (Maitrise d’œuvre de chantier avec visa).
● Assistance à la réception.

picto souris

Comment identifier les qualifiés et certifiés OPQTECC
Annuaire des entreprises qualifiées
Annuaire des salariés certifiés

Dans la même catégorie...

10 avril 2019
Désamiantage : quand et comment réaliser un rapport amiante efficace ?
Le rapport amiante indique l’éventuelle nécessité d’une opération de désamiantage ainsi que son envergure. Œuvrant sur des projets de démolition depuis une vingtaine d’années, Thierry Silvert, du cabinet éponyme, rappelle...
20 décembre 2018
Nouvelle qualification désamiantage et trois nouvelles mentions OPQTECC
A l’écoute du marché, l’OPQTECC veille constamment à proposer des qualifications et certifications qui répondent aux problématiques actuelles des économistes de la construction et des programmistes. En cette fin d’année...
18 décembre 2018
Regard d’expert sur les futurs enjeux réglementaires du désamiantage
Vice-président du Syndicat des Entreprises de Déconstruction, Dépollution et Recyclage (SEDDRe), Alberto Dos Santos pointe la nécessité d’ajuster la réglementation sur le désamiantage. Il met notamment l’accent sur le cas...