Reconduction de l’accréditation Cofrac de l’OPQTECC

L’accréditation Cofrac que l’OPQTECC avait obtenue le 19 janvier 2015 a été renouvelée pour 2017, suite à l’évaluation annuelle. C’est là, l’occasion de rappeler l’intérêt de cette attestation pour l’OPQTECC et pour les entreprises qualifiées !

De quoi témoigne l’accréditation Cofrac ?
Unique instance nationale d’accréditation, le Cofrac satisfait à des exigences exprimées par la norme ISO/CEI 17011 : indépendance, impartialité, transparence et compétence. Le Cofrac comprend une section « certifications », en charge de contrôler les organismes qui délivrent des certifications, des vérifications ou des qualifications.

L’accréditation du Cofrac atteste donc de la compétence de l’OPQTECC à réaliser des activités spécifiques d’évaluation de la conformité.

A quelles exigences l’OPQTECC a-t-il dû répondre pour l’obtenir ?
L’OPQTECC a obtenu l’accréditation du Cofrac pour ses activités de qualification d’entreprises (économistes de la construction et programmistes). Pour ce faire, l’organisme a satisfait aux exigences de la norme NF X 50-091 et aux règles du Cofrac.

Les impératifs à respecter étaient les suivants :

  • « La qualification a pour objet d’attester la capacité à réaliser une activité ou une prestation, et non de qualifier la prestation elle-même ou l’objet final issu de cette activité ou de cette prestation (ouvrage, service fourni, produit…). » (NF X 50-091 – § 1.1)
  • « L’organisme de qualification d’entreprises doit pouvoir démontrer qu’il a identifié tous les intérêts concernés pour le(s) domaine(s) couverts(s) par la qualification et que chacun de ces intérêts est représenté sans prédominance. » (NF X 50-091 – § 3.1.2)

Quels avantages pour les qualifiés ?
D’une part, cette accréditation confirme l’impartialité de l’OPQTECC concernant les procédures et l’attribution des qualifications. Les économistes de la construction et programmistes demandeurs d’une qualification sont donc assurés d’être traités de manière équitable.

D’autre part, elle légitime encore davantage l’OPQTECC aux yeux des donneurs d’ordre. Un gage de qualité qui sert les qualifiés.

Dans la même catégorie...

13 décembre 2019
Les économistes de la construction à l’épreuve du bilan carbone
Alors qu’une nouvelle réglementation est attendue dans quelques mois pour encourager la transition énergétique, les économistes de la construction sont en première ligne pour agir en faveur du développement durable....
7 novembre 2019
Que prévoit l’OPQTECC pour les programmistes ?
Depuis juin dernier, Gérard Pinot, président du Cinov Sypaa (syndicat des programmistes en architecture, aménagement et urbanisme) assure le poste d’Administrateur et Secrétaire Général Adjoint de l’OPQTECC. Il partage aujourd’hui...
5 juillet 2019
Matthieu Lamy, nouveau président de l’OPQTECC
Le 27 juin dernier, le bureau de l’OPQTECC a procédé à l’élection de son président pour les trois ans à venir. Dirigeant du cabinet d’économistes de la construction SQA, Matthieu...